Arts et Sciences au service de demain

Comprendre le jeu social et le monde n’est pas une mince affaire. C’est pourtant l’objectif du Festival « Jeu de l’Oie », grâce aux sciences sociales et aux arts. Porté par Aix-Marseille Université en partenariat avec le CNRS et le MUCEM (Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée) depuis 2019, il vise à conforter la place des sciences sociales et des arts dans le dialogue avec la société, les citoyens et les autres disciplines de notre communauté scientifique. Son nom fait d’ailleurs référence au jeu éponyme qui par sa forme de spirale rappelle le labyrinthe qu’il faut parcourir pour parvenir à la connaissance de soi et des autres.

Sa seconde édition 100% numérique s’est tenue du 10 au 12 décembre 2020 et avait pour thème :

« Confinement(s). Tout un monde à l’arrêt ? »

Cette édition fait honneur à la mobilisation de chercheurs en sciences sociales ou d’artistes, attachés à comprendre les expériences sociales du confinement du printemps 2020, ses impacts économiques et ses modes de traduction médiatique au travers de témoignages, débats scientifiques, expériences pédagogiques et créations artistiques.

Un replay est disponible en ligne, le visiteur pourra aller à la découverte d’une vingtaine de projets, répartis en cinq grandes thématiques : confinements au quotidien, performances pédagogiques, les impacts sur le territoire, des créations artistiques inspirées par le confinement et le temps du confinement entre interprétations et débats.

De nombreuses approches sont disponibles, permettant à chacun de bâtir sa réflexion et investir différemment l’avenir.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search