Actualité du projet Fosphora

Comme nous le signalions dans le post précédent de ce blog, le projet Fosphora a pour objectif l’étude comparative des structures de deux des ports les plus importants de la Méditerranée romaine dont les vestiges apparaissent sous des formes très différentes : le complexe Ostie-Portus, port de Rome, et Fossae Marianae, aujourd’hui Fos-sur-Mer, avant-port maritime de la cité d’Arles.

La prochaine rencontre des équipes de Fos et d’Ostie-Portus aura lieu à Rome les 18 et 19 octobre prochains à l’occasion du Settimo Seminario Ostiense organisé par l’Ecole Française de Rome et par le Parco Archeologico di Ostia Antica. Ce sera la seconde organisée en présentiel après la rencontre de lancement du projet en février 2020, juste avant les restrictions liées à la pandémie. Les nombreuses réunions en visio-conférence ont toutefois permis aux différents membres d’échanger et de faire progresser le projet de manière significative.

seminario-ostiense-banner

Durant le Settimo Seminario Ostiense, plusieurs thèmes croisant des problématiques traitées sur les deux sites sont au programme. Ainsi, après une présentation du projet Fosphora et du complexe portuaire de Fos-sur-Mer, sera abordée la question de la recherches des canaux en lien avec le Tibre et le Rhône. Viendront ensuite les thèmes de la géomorphologie portuaire et de l’étude des cartes anciennes. Enfin, en guise de conclusion, seront présentés les différents projets de valorisation de ces recherches.

Amphore Musée d'ISTRES

Amphore à vin de Campanie, de type Lamboglia 2, découverte à Fos-sur-Mer (cliché L. Roux / AMU – CNRS – Centre Camille Jullian).

Projet Fosphora: expositions en 2022

Une exposition grand-public intitulée « D’un port à l’autre. Voyage en Méditerranée romaine entre Arles et Rome » est en cours de préparation et sera présentée au Musée départemental Arles antique dans la salle Fernand Benoit du 2 avril au 5 juin 2022. Elle vise à faire connaître les recherches récentes menées dans ces deux grands ports de l’Empire romain et à confronter les méthodes et résultats obtenus. Elle sera aussi présentée au Museo delle navi romane de Fiumicino dont l’inauguration a eu lieu le 8 octobre dernier.

Pensée comme une exposition-dossier facilement reproductible, d’autres partenaires tels que le Musée d’Histoire de Marseille et le parc naturel des Marais du Vigueirat ont accepté d’en présenter une sélection sous forme de panneaux. Ces derniers seront rédigés en italien, français et anglais. Par ailleurs, au Musée départemental Arles antique, les panneaux et dispositifs audio-visuels seront accompagnés de collections archéologiques illustrant la vie quotidienne et l’activité portuaire du complexe Fos-Arles.

Plomb de commerce, 2 amours, Plomb de commerce, Fouilles de Fos-sur-mer, collection objets Musée d'Istres

Plomb de commerce, 2 amours, Fouilles de Fos-sur-mer, collection objets Musée d’Istres

Panneau 1 : Titre + photo + mention programme Fosphora

Panneau 2 : Ostie-Portus/Rome et Fos/Arles : deux complexes portuaires liés

Panneau 3 : Du blé et du vin sur les flots

Panneau 4 : 200 ans de fouilles à Portus

Panneau 5 : De la chasse aux amphores à l’exploration du port de Fos

Panneau 6 :  Le poids des contraintes naturelles

Panneau 7 :  De nouvelles techniques d’investigation

Panneau 8 : A la recherche du canal de Marius

Panneau 9 : Enquête sur le môle nord de Portus

Panneau 10 : Les révélations des cartes anciennes

Panneau 11 : La disparition du canal de Marius et l’artificialisation de la Camargue

Panneau 12 : La contrainte des sols humides

Panneau 13 : Les espaces portuaires

Panneau 14 : A nouveau port de Rome, nouveaux entrepôts

Panneau 15 : Palais impérial et navalia de Portus

Panneau 16 : Hangars du Cavaou : stockage ou réparation navale ?

Panneau 17 : Des monuments au centre de l’anse Saint-Gervais

Panneau 18 :  Du vent dans les voiles

Panneau 19 :  Naviguer entre mer et fleuve

Panneau 20 :  Marins, marchands, ouvriers et fonctionnaires

Panneau 21 : remerciements, auteurs, financeurs, partenaires institutionnels…

Pour accompagner cette exposition, un catalogue (environ 80 pages) est en cours de rédaction (en italien et en français). Il présentera, de manière plus détaillée, les différents thèmes traités dans 9 parties dont voici le sommaire :

1- Ostie-Portus/Rome et Fos/Arles, deux complexes portuaires liés

2- Des recherches anciennes en plein renouvellement

3- Le poids des contraintes naturelles

4- De nouvelles techniques d’investigation

5- Les révélations des archives

6- Un puzzle de découvertes à assembler

7- Du vent dans les voiles

8- Naviguer entre mer et fleuve

9- Marins, marchands, ouvriers et fonctionnaires


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.