“Penser les futurs en SHS” – Séance 4. Les acteurs de la prospective : « par le haut » et « par le bas »

Cycle de conférences crises, mutations et anticipations : penser les futurs en Sciences humaines et sociales (décembre 2021 à juin 2022), organisé par l’Institut SoMuM

Séance 4 : Les acteurs de la prospective : « par le haut » et « par le bas »
20 avril 2022 – 10h à 12h30

Pour cette quatrième séance, nous souhaitons présenter les « acteurs de l’anticipation » en montrant leur diversité, que ces acteurs soient institutionnels, académiques ou de simples citoyens. Pour ce faire, deux communications s’intéresseront aux acteurs institutionnels, « ceux du haut », comme le GIEC ou les “think tank” de prospective (Futuribles). Les deux autres communications présenteront les acteurs « du bas » : citoyens qui se mobilisent contre des p

rojets infrastructurels, comme les éoliennes, et agriculteurs qui anticipent les crises écologiques en cours et à venir.

Ouvert aux doctorants (inscriptions sur ADUM), aux chercheurs et enseignants-chercheurs. Ce cycle de conférences est inscrit dans le programme doctoral Études méditerranéennes de l’Institut SoMuM.

Programme complet et modalités d’inscriptions obligatoires :

https://somum.hypotheses.org/2185

 


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
amidex (22 avril 2022). “Penser les futurs en SHS” – Séance 4. Les acteurs de la prospective : « par le haut » et « par le bas ». L'interdisciplinarité : pourquoi et comment ? Consulté le 19 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/b1om


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search