L’interdisciplinarité aujourd’hui : quels territoires, quels terrains et quels engagements ?

Ecole de printemps de l’Observatoire des Pratiques Interdisciplinaires de LabexMed

L’Observatoire des Pratiques Interdisciplinaires (OPI) est un groupe de réflexion sur les dispositifs de soutien à la recherche interdisciplinaire au sein du programme LabexMed. Créé en 2013, l’OPI a eu pour missions de suivre la mise en œuvre de l’interdisciplinarité dans les projets de recherche amorces soutenus par LabexMed et de promouvoir une culture de l’interdisciplinarité auprès de la communauté de recherche de LabexMed, grâce à un cycle de conférences invitées « Parcours Interdisciplinaires ».

Pour clôturer ses travaux, l’OPI a organisé une école de printemps qui s’est déroulée du 12 au 17 mai 2019 au Domaine de la Chapelle, à Sigonce (Alpes de Haute Provence).

L’école de printemps de l’OPI s’est tenu au Domaine de la Chapelle à Sigonce.

Cette école thématique était intitulée “L’interdisciplinarité aujourd’hui : quels territoires, quels terrains et quels engagements ?” reposait sur la proposition suivante : « L’interdisciplinarité apparaît aujourd’hui comme une référence institutionnelle incontournable dans la mise en œuvre des politiques de recherche. Si cette démarche semble se diffuser en tant que principe, l’inscription des chercheurs au sein de leur discipline, comme la défense des frontières et hiérarchies disciplinaires perdurent comme mode dominant de fonctionnement de la recherche faisant de l’échange avec d’autres disciplines un exercice toujours difficile dans sa mise en œuvre concrète. C’est ce paradoxe que nous proposons d’interroger pour explorer (…) la portée heuristique et épistémologique des pratiques et démarches interdisciplinaires contemporaines dans le champ de la production des connaissances scientifiques. »

L’école de printemps avait également pour objectif de faire se rencontrer des chercheurs, des étudiants et des praticiens pour qu’ils puissent échanger autour de la question des collaborations interdisciplinaires, de leurs motivations et de leurs cadres. En choisissant un lieu en-dehors des sites académiques et en favorisant une certaine forme d’isolement “numérique”, les organisateurs ont voulu créer un cadre favorable à la rencontre et au dialogue entre tenants de disciplines et d’approches interdisciplinaires différents.

Participants à l’école de printemps de l’OPI.

Participants à l’école de printemps de l’OPI.

L’école a été ouverte par une présentation de l’OPI et de ses travaux, des thèmes scientifiques de la rencontre et de la présentation des participants.

Membres de l’OPI ouvrant l’école de printemps

Deux conférences d’ouverture, sur les rapports entre recherche disciplinaire et recherche interdisciplinaire, ont suivi.
Les 3 thèmes abordés dans cette école (Nature et Culture, Arts et Sciences, Physique et Métaphysique) ont ensuite été déclinés sous la forme de conférences et de retours d’expériences.
Un clip de présentation de l’école de printemps, réalisé par Jean-Christophe Besset (Affaire d’Artiste), permet de retrouver l’esprit de la rencontre raconté par ses intervenants. En outre, l’ensemble des conférences a été filmé.
Le tout est disponible sur la chaîne de LabexMed sur la plateforme Canal.U-TV.

L’ensemble des vidéos de l’école de printemps et des conférences invitées du cycle Parcours Interdisciplinaires a également été déposé sur MediHAL.

Chantal Aspe (AMU, LPED UMR 151)
Annabelle Gallin (AMU, MMSH USR 3125 – LabexMed)
Michel Boer (CNRS, ARTEMIS UMR 7250)
Jean Boutier (EHESS, CNE UMR 8562)
Sylvain Burri (CNRS, TRACES UMR 5608)
Marie Jacqué (AMU, UMR 151)
Delphine Mercier (CNRS, LEST UMR 7317)
Florence Mocci (CNRS, CCJ UMR 7299)

Crédits Photos : Jean-Christophe Besset

Pour le projet « LabexMed »
Porteur de projet : Annabelle Gallin


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.