Un documentaire « Sur les traces du Galermi »

Le projet HYDROSYRA, financé par le LabexMed 2011, vise à réaliser une étude interdisciplinaire sur l’aqueduc du Galermi, un ouvrage d’architecture et d’ingénierie hydraulique de 28 kilomètres de long, situé en Sicile, entre les monts Hybléens et la cité de Syracuse. Construit autour des Ve-IIIe siècles avant notre ère, ce monument a traversé le temps et pose aujourd’hui de nombreuses questions quant à sa conservation, son entretien et sa valorisation.

Une équipe de chercheurs de l’Université d’Aix-Marseille s’est intéressée à cet aqueduc et a mené une étude de terrain en Sicile, en 2015 et 2016. Ce travail a été porté, entre autres, par Sophie Bouffier, historienne du monde grec, du laboratoire Camille Jullian. Elle s’occupe également du projet WaterTraces, soutenu par la Fondation A*Midex, qui peut être compris dans la continuité d’HYDROSYRA : il s’agit d’une étude interdisciplinaire sur le fonctionnement des ressources en eau dans la Méditerranée et ses environs ainsi que les stratégies adoptées par les sociétés humaines locales afin de les adapter ou les contrôler.

Le film documentaire « Sur les traces du Galermi » a été réalisé par Jean-Christophe Besset, disponible sur MediaMed, une ressource multimédia de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme (MMSH), ainsi que Canal U, la vidéothèque numérique de l’enseignement supérieure. Celui-ci suit l’équipe de chercheurs lors de leur travail de terrain en Sicile. Depuis les mesures effectuées sur l’aqueduc de Galermi, en passant par les rencontres avec les usagers de cette eau et avec les employés du Génie Civile qui sont en charge de l’entretien de l’aqueduc, ce film retrace un projet interdisciplinaire, où historiens, anthropologues, architectes et géologues travaillent ensemble.

Crédit de la photographie : Photo by davide ragusa on Unsplash


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search